Panama (1)

J01 - mardi 07 janvier 2020 – Panama city-Hôtel Los Panas-Hôtel Bodhi

Distance parcourue : 49,72 Km - Moyenne : 12,82 Km/h

Dénivelé montant : 191 m - Pente montante Maxi : 7 %

Dénivelé descendant : 160 m - Pente descendante Maxi : 7 %

Altitude départ : 22 m - Altitude arrivée : 53 m - Altitude Maxi : 53 m

Heure de réveil : 7h30 - Heure de départ : 9h30 - Heure d'arrivée : 17h00

Hôtel Bodhi – nuit en dortoir de 8 personnes à 10,80 USD petit déjeuner inclus. Hotel calme et dans un joli cadre avec de parties communes spacieuses.
 

Malgré la longue journée d’hier et le coucher tardif nous nous réveillons vers 7h30 ce matin. Cela fait une nuit un peu courte mais il nous faudra certainement quelques jours pour digérer le décalage horaire. Nous prenons le temps de mieux organiser  nos sacoches et de trainer un peu au petit déjeuner. Nous prenons la route vers 7h30.

Les arrivées à hôtel Bodhi où nous allons passer les deux nuits suivantes commencent à 14h30 et il n’est qu’à 18 kilomètres par le chemin le plus court. Nous décidons dons de suivre un itinéraire plus long et probablement plus intéressant car il suit le bord de mer.

Nous faisons d’abord un crochet par l’hippodrome. Les chevaux sont au nettoyage ou au manège mais aucun ne court sur la piste lorsque nous y sommes. Le bord de mer n’est pas très facile à rejoindre car nous devons croiser de grandes artères. Nous arrivons finalement sur quelques kilomètres de piste cyclable en bord de mer mais cela s’arrête assez brutalement et nous devons encore suivre de grandes artères pour rejoindre les pistes cyclables du « casco viejo » (vieux quartiers) et celle qui mène à quelques Iles de la bais de Panama.

L’hôtel Bodhi est sur une petite colline à 53 mètres d’altitude. Nous terminons donc la journée par la montée la plus raide. Heureusement pour nous elle n’est pas longue et nous arrivons rapidement à l’hébergement que nous avons réservé. Nous avons choisi des lits dans un dortoir de 8 personnes. La maison est proche du centre mais dans un cadre de verdure. Elle a des pièces communes et des terrasses très agréables et le personnel est compétent et souriant. Le prix à 10,80 USD par personne et par nuit avec petit déjeuner inclus est très raisonnable pour Panama City qui n’est pas une ville très bon marché. Il y a de la place pour les vélos, les lits sont confortables et il y a un excellent wifi. L’hôtel vend des boissons et fait des empanadas. Nous avons eu une journée bien remplie et nous décidons de prendre un diner léger à l’hôtel pour ce soir.

Demain sera une journée de repos et visite. Nous n’avons rien prévu mais nous irons probablement voir le canal et des écluses de Miraflores qui ne sont pas loin de l’hôtel où nous logeons.

J02 - mercredi 08 janvier 2020 – Panama city visite

Distance parcourue : 39,53 Km - Moyenne : 12,93 Km/h

Dénivelé montant : 271 m - Pente montante Maxi : 8 %

Dénivelé descendant : 271 m - Pente descendante Maxi : 8 %

Altitude départ : 53 m - Altitude arrivée : 53 m - Altitude Maxi : 53 m

Heure de réveil : 6h45 - Heure de départ : 9h30 - Heure d'arrivée : 17h45

Hôtel Bodhi – nuit en dortoir de 8 personnes à 10,80 USD petit déjeuner inclus. Hotel calme et dans un joli cadre avec de parties communes spacieuses.

Nous nous réveillons vers 6h30 ce matin. C’est un peu tôt car le petit déjeuner n’est servi qu’à partir de 7h30. Le café est en libre-service et il est déjà prêt à 7 heures. Il faut inscrire son nom sur une liste pour que le reste, deux pancakes et une assiette de fruits, soit préparé et servi à table à partir de 7h30. Le tout fait un petit-déjeuner tout à fait correct.

Nous partons vers 9h30 en direction des écluses de Miraflores. C’est à une douzaine de kilomètres de l’hôtel et nous devons parfois suivre des routes très fréquentées et sur lesquelles les voitures, bus et camions roulent particulièrement vite. La distance de sécurité de un mètre pour doubler les deux roues semble inconnu au Panama ou les conducteurs semblent se satisfaire de ne pas toucher. Une voiture est même passée si près de moi qu’en écartant un peu le coude j’ai touché son rétroviseur qui s’est replié. Aucun dégât pour moi ni pour le véhicule qui a d’ailleurs continué son chemin après avoir ralenti un peu le temps de comprendre que le bruit qu’il avait entendu venait de son rétroviseur qui s’était rabattu.

Nous arrivons sans autre problème aux écluses. L’entrée coûte 20 Euros pour les étrangers comme nous. On peut y ajouter une entrée au cinéma Imax avec 10 USD de plus. Nous ne prenons que l’entrée au point de vue sur les écluses. Ce n’est qu’une terrasse au quatrième étage avec vue sur les écluses. C’est sonorisé et on apprend le prix que doivent payer les bateaux qui sont entrain de traverser. Le plus gros que l’on voit a dû payer 1,5 million de Dollars pour le passage. Nous restons environ 1h30 sur place et prenons le chemin du retour.

Il est midi et nous faisons un petit écart pour passer à « ciudad del saber » pour déjeuner. Il y a beaucoup de restaurants groupés. Nous nous installons à celui qui propose des plats qui nous font envi. Les prix varient entre 5 et 10 USD suivant le plat choisi. Nous reprenons la route le ventre bien plein vers 14h30 et prenons la direction du pont des Amériques pour voir ce qui nous attend demain puisque nous devons le traverser. Nous y arrivons assez rapidement et passons sur la « piste cyclable » qui est jonchée de débris mais qui existe sur la partie du pont qui ne surplombe pas l’eau. Sur cette partie la piste est protégée de la route par une glissière de sécurité. Sur la partie pont qui passe en dessus du canal il ne reste qu’un trottoir surélevé par rapport à chaussée. Lorsque nous traversons le pont il y a des bouchons et nous avançons plus vite que les véhicules qui sont sur la chaussée. Nous nous arrêtons lorsque le trottoir se termine pour laisser la place à une « piste cyclable » qui est aussi étroite et jonchée de déchets que celle qui est sur l’autre rive. Nous restons un moment à l’arrêt jusqu’à ce qu’un automobiliste bienveillant nous signale qu’il est interdit de s’arrêter sur le pont et que la police risque de nous faire des difficultés. Ceci n’est indiqué nulle part mais des policiers qui passaient sur la route nous ont déjà fait des signes négatifs alors que nous étions arrêtés sur la piste cyclable. Pourquoi cette interdiction ? Peut-être parce que des gens arrêtés sur le bord de la chaussée peuvent distraire un peu l’attention des automobilistes et provoquer des bouchons ou des accidents. Ce n’est qu’une supposition de ma part et la raison est peut-être tout autre. Peu importe, aussitôt que nous prenons connaissance de cette interdiction d’arrêt nous repartons dans l’autre sens sans nous arrêter avant la fin de la piste cyclable.

Nous sommes ensuite dans le mauvais sens et la circulation dense et rapide sur les voies en sens opposé rendent très dangereuse la traversée. La circulation en contresens sur le bas-côté semble moins risquée et c’est le choix que nous faisons. Nous terminons à contre sens sur la chaussée d’une bretelle d’accès à la voie rapide. Ceci peut sembler dangereux mais il y a beaucoup de vendeurs ambulants qui sont installés sur le bord de ces voies et ils n’hésitent pas à s’avancer sur la chaussée pour faire arrêter les voitures et leur proposer ce qu’ils vendent.

Nous arrivons sans problème sur les voies cyclables très sures du bord de mer et faisons une petite visite au « casco viejo » (vieux quartier). Nous achetons chacun une barquette repas sur le chemin du retour. Nous n’aurons ainsi pas à ressortir ce soir et nous pourrons profiter de l’environnement très calme et agréable de l’hôtel Bodhi.

Demain ce sera notre première étape en direction de Mexico. Elle nous conduira à Capira en 60 kilomètres environ.

Commentaires (5)

Massard Paul
  • 1. Massard Paul | 13/01/2020
Je trouve le péage un peu cher pour le canal
La végétation tropicale est super bonne route
Pignon
  • 2. Pignon | 12/01/2020
Coucou à tous les deux... Merci infiniment pour vos magnifiques publications, photos, vidéos, commentaires... C'est un Bonheur de vous suivre... Merci de nous partager votre voyage... Nous sommes heureux de découvrir cette partie du Monde avec vos yeux de globes trotteurs... Nous vous accompagnons avec nos Coeurs...
Pignon
  • 3. Pignon | 12/01/2020
Coucou à tous les deux... Merci infiniment pour vos magnifiques publications, photos, vidéos, commentaires... C'est un Bonheur de vous suivre... Merci de nous partager votre voyage... Nous sommes heureux de découvrir cette partie du Monde avec vos yeux de globes trotteurs... Nous vous accompagnons avec nos Coeurs...
Michel
  • 4. Michel | 09/01/2020
Excellent ton compte rendu deuxième étape pour suivre votre voyage Bises
Michel
  • 5. Michel | 09/01/2020
Bonne route

Ajouter un commentaire